AIX legislatives : le MoDem plus libre que jamais

Publié le par Benoit PETIT

carbone-grille-mairie-jpg.jpg


ELECTIONS LEGISLATIVES A AIX.... LE MODEM EST PLUS LIBRE QUE JAMAIS



Sur la 14e circonscription des Bouches-du-Rhône (Aix-en-Provence), Maryse JOISSAINS-MASINI (UMP) est réélue en frôlant la barre des 55%. Elle distance de 10 points le candidat socialiste, Alexandre MEDEVEDOWSKY. Ce dernier avait réalisé un peu moins de 27% des voix au premier tour, et disposait d'une réserve à gauche d'environ 8-9 points : le candidat PS a donc grapillé 10% supplémentaires, certes parmi les électeurs de gauche qui ne s'étaient pas mobilisés dimanche dernier, mais aussi du côté du MoDem... à l'évidence !

Quant à notre députée-maire, elle avait négocié ce premier tour en "taquinant" les 45%... là aussi, le gain est de 10 points en une semaine (avec une réserve de voix d'environ 7-8%, si l'on intègre les voix du FN, du MNR, du MPF, ainsi que tous les petits divers-droite)... Cela veut dire que des voix du MoDem se sont également portés sur la candidate UMP, mais dans une moindre proportion que pour Alexandre MEDEVEDOWSKY. Il semblerait que le rapport soit de l'ordre de 2/3 en faveur de la gauche, et 1/3 en faveur de la droite (il faudrait corriger cette estimation avec la part des MoDem-abstentionnistes).

Il n'est pas question de tirer des conclusions hâtives (et pour sur, fausses) de tous ces chiffres : les électeurs du MoDem ne sont pas à classer à gauche ou à droite. Les affinités qu'ils ont pu exprimer au second tour des législatives ne constituent pas pour autant un acte d'adhésion : les uns auront voulu défendre le pluralisme à l'Assemblée, les autres leur désapprobation à l'égard de la politique municipale, d'autres encore auront voulu donner sa chance à Nicolas SARKOZY (par souci de 'fair-play' démocratique)... Mais tous ont la certitude qu'aucun des deux candidats de ce second tour portait un projet pour la France aussi ambitieux et innovant que celui de François BAYROU. Faut-il rappeler que nous étions à peu près 20% sur Aix, à accorder notre confiance au candidat béarnais ?

Beaucoup d'entre nous se sont désintéressé des législatives. Personne n'est dupe sur le mode de scrutin... tant que nous n'aurons pas la proportionnelle, la représentation nationale sera toujours en décallage avec le terrain... l'élection de nos députés se déroule selon des règles qui compriment la démocratie. Rendons-nous à l'évidence, les législatives sont le mirroir déformant des présidentielles : elles ont exagéré la force de la droite et de la gauche, et ont minoré celle du centre libre. Bon pourquoi pas ? Puisque c'est la loi... mais il ne faudra pas s'étonner de la chute spectaculaire du taux de participation (à un mois d'intervalle !!).

Surtout, il faudra comprendre que sur Aix-en-Provence, il y a une bonne moitié des partisans de BAYROU qui ne s'intéressent plus au système UMP-PS... ce qu'ils veulent, c'est uniquement travailler sur le projet, trouver des idées qu'on ne trouve pas ailleurs, faire vivre la révolution orange et verte coût que coût ! Le temps des tactiques stratégiques n'est pas encore venu : depuis les présidentielles, c'est la réflexion et la proposition qui est à l'ordre du jour !

Quant à l'autre moitié, celle qui s'est malgré tout motivée pour aller aux urnes, elle a envoyé un message politique clair : le MoDem n'est pas l'UDF, c'est un mouvement qui dépasse l'ancien parti centriste et qui réunit des écologistes, des gens venus de la gauche, des gens qui n'avaient jusqu'alors aucun engagement politique...  Jean-Claude GAUDIN, Maryse JOISSAINS et tous les amis provençaux du Président de la République doivent entendre les électeurs de BAYROU : ils n'auront plus, comme par le passé, la garantie d'un soutien automatique des centristes. Les anciennes alliances locales appartiennent au passé : on rediscute TOUT. Et ca vaut aussi pour le PS : les centristes qui ont voté MEDVEDOWSKY au second tour avaient des dizaines d'autres raisons valables de le faire que celle d'un soutien. Même topo que pour la droite : si vous voulez travailler avec le MoDem, ca se discutera point par point, le moment venu.

MoDem abstentionnistes et MoDem électeurs, tous disons la même chose : nous voulons construire nos rêves ! Nous voulons transformer le Pays d'Aix profondément... Nous voulons en faire l'un des modèles de développement durable les plus ambitieux et les plus efficace du monde ! Nous n'avons que faire des batailles d'égos et des clivages bipartisans... nous allons faire de la politique sérieusement, et cela passe avant tout par une réflexion intense en interne.

Le projet avant tout.... les socialistes et la droite devront attendre que nous ayons terminé de l'élaborer, avant de penser à discuter avec nous... et croyez-moi, ils feraient mieux de nous imiter !

Publié dans Archives

Commenter cet article