Les délires d'Alexandre "le petit"...

Publié le par Benoit PETIT



Avez-vous lu
l'interview hallucinante d'Alexandre MEDVEDOWSKY dans la Provence (édition du lundi 31 mars) ? Je vous la recommande : c'est un modèle du genre ! Non content d'avoir déroulé à Maryse JOISSAINS le tapis "rouge" de la réelection, le candidat (mal ?) heureux de la gauche tente désormais de se justifier et de nous convaincre que lui seul est crédible dans la position d'opposant ! Il faut croire qu'au PS aixois, le pathétique comme le ridicule ne tuent pas...

A mettre en perspective avec le post de Lucien-Alexandre CASTRONOVO sur son blog, selon lequel : "Prenant acte, avec délice, que, cette année, la liste de gauche s'était bel et bien abstenue de lui refaire le coup du recours, [Maryse JOISSAINS] ne verrait désormais aucun inconvénient non plus à attribuer une responsabilité – voire une délégation technique – à un ou deux membres de la minorité, sur le modèle de ce qui s'est passé à l'Assemblée nationale avec la présidence de la commission des finances confiée à un député socialiste".

Une ouverture qui n'est pas, dans l'absolu, complètement incompatible avec le style "Medvé", si l'on se base sur l'affaire du recours de 2001, ses absences nombreuses au Conseil municipal lors de la précédente mandature, l'affaire Nadia KAHOUL, l'absence de recours déposé en 2008...

Clairement, avec cette interview, "Medvé" atteint les sommets du risible et de l'hypocrisie ! (Je recommande particulièrement le passage sur FXDP et le MoDem... anthologique, plus fort que les "Joissinades")

Alors avant de proclamer de manière aussi pédante que gratuite, que MM. PEZET et De PERETTI "ne comprennent pas grand-chose à la politique et qu'ils méritent leur très lourde défaite", Alexandre MEDVEDOWSKY ferait mieux de se lancer dans une profonde introspection de sa propre défaite. Ca lui éviterait de dire de bétises plus grosses que son échec, à défaut de le convaincre de ne plus jamais se représenter à une élection sur Aix !!




Publié dans Archives

Commenter cet article