Grenelle I / Incinération : c'est toujours les memes lobbies qu'on protège...

Publié le par Benoit PETIT


Incinération : CAP21 dénonce l'action des lobbies
21/10/2008

CAP21 dénonce l'action des lobbies pour favoriser le développement de l'incinération en France et manifeste son opposition la plus vive à la modification de l'article 41 du projet de loi Grenelle 1 adopté en première lecture par les députés. Cet article indique en effet que le »traitement des déchets résiduels doit être réalisé prioritairement par la valorisation énergétique « , autrement dit par l'incinération.

Pour Eric Delhaye, président délégué de CAP21 et vice-président du syndicat départemental de traitement des déchets de l'Aisne, cette rédaction est à mettre en parallèle avec les modifications qui vont intervenir sur la Taxe Générale sur les Activités Polluantes. En effet, alors que l'Etat prévoit de quadrupler la TGAP sur la tonne de déchets enfouie d'ici 2015 pour la mettre à 40 euros la tonne, il créé une TGAP sur les incinérateurs dont le montant sera porté à un montant variant de 5 euros à 8 euros la tonne incinérée d'ici 2011 soit à un niveau considérablement inférieur à celui de l'enfouissement.

Comment ne pas y voir à nouveau un encouragement fort à l'incinération ?

Rappelons que Corinne Lepage avait lancé un appel pour un avenir sans incinérateurs en 2005 face à la gravité des innombrables problèmes sanitaires, environnementaux et socio-économiques, posés par les dioxines furanes et autres substances toxiques de synthèse résultant de la combustion industrielle des déchets ménagers. Cette pétition avait notamment reçu le soutien des professeurs Jean-Marie Pelt et Dominique Belpomme et recueilli près de 10 000 signatures.

CAP21 espère que la poursuite du débat au Sénat et la 2ème lecture permettront de revoir la rédaction finale du texte.

Publié dans Archives

Commenter cet article