TV7 Provence : Benoit PETIT (MoDem), Gaelle LENFANT (PS) et Olivier BAYONNA (UMP) débattent sur la LGV !

Publié le par Benoit PETIT


Voici (enfin !) la suite de nos débats avec Gaelle LENFANT (bloggeuse PS) et Olivier BAYONA (bloggeur UMP) sur un sujet "épineux" en Pays d'Aix et en région PACA : La LGV.

Ce sujet me tient tout particulièrement à coeur, pour avoir endossé, dès 2004, le combat contre tous les tracés proposés, avec mes amis de CAP21.
Une fois encore, il me semble important de rappeler les points suivants :

- Aucun des tracés proposés ne répond aux besoins quotidiens des habitants de notre région, ni en termes d'environnement, ni en terme de déplacements alternatifs à la route, ni encore en termes de transit des marchandises.

- La problématique de la LGV a été envisagée sans aucune vision cohérente et à moyen et long termes du développement de notre territoire. En tout cas, c'est moins les travailleurs et les habitants de cette région qui ont inspirés les promotteurs du projet, que les touristes et les promotteurs immobiliers que l'on espère attirer avec cette LGV

- Contrairement à ce qu'affirment aujourd'hui les élus opposés au tracé Nord (opposition que je soutiens, de facto, dans son principe), le tracé des Métropoles n'est pas une alternative plus satisfaisante, particulièrement d'un point de vue environnemental. Pour éviter la "peste", faut-il forcément choisir le "choléra" ?

- L'opposition à tous les tracés proposés pour la LGV ne veut évidemment pas dire que nous sommes pour le statu quo en matière d'infrastructures de transports dans cette région. Notre position est justement de dire qu'en période de crise, où l'argent du contribuable se fait rare et où les besoins écologiques et sociaux se font de plus en plus pressants, il est indispensable de mettre les milliards d'euros prévus pour la LGV dans des projets d'une autre nature, tels que le développement des TER (liaisons rail inter-urbaines), du ferroutage, des autoroutes de la mer, des transports collectifs alternatifs... Bref, dans des infrastructures dont la nature permet de répondre avant tout, et rapidement, aux besoins exprimés par les habitants de PACA

A l'évidence, ma position ne sera pas celle qui sera retenue par le Gouvernement, et croyez moi, ce n'est pas faute - avec mes amis de CAP21 - de nous etre battus dès l'origine du projet. Seulement, lorsque nous avons commencé le combat avec le tissu associatif et rural, nous étions bien seuls : tous nos élus qui aujourd'hui se réveillent pour défendre soit disant le patrimoine environnemental du Pays d'Aix (en réalité, ils défendent leurs intérets politiques en vue des prochaines élections régionales, ne nous y trompons pas !), ces élus dormaient il y a quelques années quand il était encore temps de mettre un coup d'arret à ce projet inutile et nuisible.
Peu m'importe d'etre minoritaire sur la LGV. Au moins, nous nous sommes battus pour nos convictions, et le fond de notre message reste d'une brulante actualité.
Bon visionnage de ce débat, qui démontre - si besoin en était encore - que les questions relatives aux transports et à l'aménagement de notre territoire en PACA sont loin, très très loin, d'etre réglées... hélas !


Pour voir le débat, cliquez sur la photo ci-dessous :    



Publié dans Archives

Commenter cet article