RESISTER !

Publié le par Benoit PETIT


http://fc07.deviantart.com/fs18/f/2007/149/7/d/Resistance_by_dexityZero.jpg


La mise en veille de ce blog n'aura donc durée qué 24h... le temps que la désillusion se transforme en énergie positive, sans doute... le temps aussi de réaliser que certaines choses doivent être clarifiées, tant la "machine-à-écrire-des-bétises" est visiblement déchainée depuis Dimanche.

La première chose que je souhaite dire ici - et qui fondera mon action locale pour ces prochains mois - est que Mme Joissains n'est pas mon maire !! Ceux qui s'aventureraient à penser que ma position est un déni de démocratie devraient passer leurs Dimanches électoraux à tenir des bureaux de vote, soit en tant qu'assesseurs, soit en tant que délégués de listes, soit même en tant que simples citoyens mobilisés... ils verraient alors ce qu'il en est réellement de la démocratie, à Aix.
Les conditions de cette élection sont contestables, et contestées. A 180 voix d'écart, il est plus qu'impératif de vérifier les 4000 procurations qui ont été données. De révéler les mensonges éhontés qui ont été froidement assénés dans les tracts officiels du camp UMP, dont le seul but a été de créer un climat de "peur général" qui ne repose que sur du vent et des contre-vérités. De s'interroger sur le sens d'une élection que l'on programme en plein mois de juillet, notamment en week-end du 14, comme si l'on entendait favoriser l'abstention des Aixois et la machine à procu... Clairement, un recours devant la juridiction administrative se justifie, et d'ici la réponse définitive qui sera donnée, nous sommes nombreux à considérer que le Conseil municipal d'aujourd'hui n'est ni légitime, ni représentatif de la Ville.

La deuxième chose que je souhaite dire concerne mon précédant post - notamment ma remarque sur les "pseudo opposants aigris" - ainsi que certains commentaires que j'ai pu lire sur d'autres blogs aixois. Je ne visais pas ceux qui sont aujourd'hui ouvertement conspués... ceux que je visais sont davantage tapis dans l'ombre et qu'ils y restent !

Même si je ne partage pas le choix politique de certains qui ont préféré ne pas soutenir une liste par rapport à une autre, même si je ne partage pas non plus les analyses qu'ils ont pu publier sur leur blog pendant cette campagne, je respecte leur liberté de pensée et de critique. Et pour que les choses soient très claires, je pense tout particulièrement à Lucien-Alexandre Castronovo. En tant que citoyen Aixois, LAC avait le droit d'écrire ce qu'il a écrit, et je trouve injuste le procès d'intention qui lui est fait d'avoir été soit-disant l'allié objectif de Mme Joissains. Oui, je pense que LAC avait tors, sur le fond, dans ses analyses concernant la liste "Tous ensemble pour Aix". Oui, parfois, ses écrits m'ont profondément irrités car je les considérais injustes. Mais en aucune manière je ne lui dénie le droit de s'exprimer librement. En aucune manière j'ai trouvé que ses interventions étaient déloyales. En aucune manière je lui attribue une quelconque responsabilité dans le déshonneur actuel de cette Ville.
La démocratie, c'est le droit de ne pas être d'accord sur le fond, meme avec ceux de son propre camp. Les "pseudo opposants aigris" sont ceux qui, sous couvert de dire leur accord sur le fond avec notre liste, ont minutieusement agi dans l'ombre pour satisfaire les intérêts de Mme Joissains... rien à voir avec Lucien Alexandre. Mais alors, rien du tout !!

Ceci étant dit, que faire à présent ?

RESISTER.
Il n'y a pas d'autre alternative pour ceux qui se placent dans le camp des républicains. Car jusqu'à la possible annulation de l'élection - et plus encore si, par malheur, l'annulation ne vient pas - l'entreprise de destruction de la Ville est en marche, plus déchainée que jamais.

Résister pour tous ceux qui sont socialement "cassés" dans cette Ville. Ceux que nous avons rencontrés, tout au long de cette campagne, dont les lieux d'habitation sont indignes de l'Humanité, ceux qui n'ont plus rien que leur instinct primaire de survie, ceux qui n'ont comme seule obsession que de savoir ce qu'ils vont manger le soir même. L'extrême précarité, nous l'avons rencontrée à Aix... hélas, nous la rencontrerons encore plus demain.

Résister pour tous ces acteurs économiques de proximité - les commerçants des quartiers, les libraires du Cours (mis à mal par les "Allées provençales"), les forains, les acteurs de la culture, les artisans, les PME-PMI... - qui ne trouvent plus ni l'espace pour leur développement, ni le soutien de la Ville. Des mensonges, des promesses non-tenues, des désillusions, ils en ont avalé en masse, depuis 8 ans... ils en avaleront encore plus demain.

Résister pour toutes les prochaines victimes des pollutions et des crises environnementales. Je pense particulièrement aux amis du Montaiguet, aux habitants de la Duranne, aux riverains de la Gare routière... Mais je pense aussi à tous les Aixois, dans leur diversité, qui vont continuer à respirer cet air déguelasse que le "tout bagnole" pourrit chaque jour, qui vont continuer à être exposés aux risques engendrés par les pesticides et autres substances chimiques toxiques, qui vont continuer à emmener leurs enfants consulter leurs médecins pour des cas d'allergies, d'asthme, voir bien pire encore...

Résister pour les locataires de Pays d'Aix habitat, qui seront encore - et toujours - les premières victimes financières de la mauvaise gestion de l'organisme par Mme Joissains.

Résister pour les jeunes qui, outre les loyers démentiels qu'ils paient lorsqu'ils ont la chance de trouver un appartement (quand ce n'est pas un mobile-home en camping), n'ont même plus accès à un campus universitaire digne de ce nom, ni une politique culturelle qui favorise et soutien leur talent... Les jeunes désertent de plus en plus Aix ; ils la déserteront hélas encore plus demain.

Résister pour les résidants du centre-ville qui n'en peuvent déjà plus de l'asphyxie générale de leur quartier : plus de places pour se garer, du bruit jusqu'à pas d'heures, des rues sales et déteriorées...

Résister pour les associations, quelles qu'elles soient, ainsi que pour les citoyens désireux de s'impliquer dans la vie démocratique de la Ville. L'inégalité de traitement dans l'attribution des subventions et des moyens matériels, le refus (contraire à la Loi !!) d'instaurer les Conseils de quartier, les grands projets que l'on impose sans aucune concertation, les brimades politiques... un triste quotidien qui, demain, perdurera soyez-en surs.

Résister pour tous ces employés municipaux qui ont eu le courage (exemplaire) de défendre des idées qui étaient différentes de celles prônées par la Municipalité en place...

...

Bref, resister pour les valeurs d'éthique, de solidarité, d'écologie qui fondent l'idéal du développement durable. Résister pour les valeurs républicaines. Résister pour le bien-être de cette Ville, dont nous aspirons tous à redevenir fier, un jour prochain.

RESISTER... voila ce qui nous attend aujourd'hui. Et demain, je vous promets que nos efforts ne resteront pas vains !



Communiqué d'Alexandre MEDVEDOWSKY et de la Liste 'Tous ensemble pour Aix' :

RECOURS CONTRE L'ELECTION MUNICIPALE DE JUILLET 2009
APPEL A TEMOIGNAGES


Au lendemain du résultat du scrutin municipal d’Aix-en-Provence, qui a vu Mme Joissains l’emporter avec 187 voix d’avance, nous contestons la légalité de l’élection Mme Joissains.

Aussi, j’ai (Alexandre Medvedowsky) décidé, avec François-Xavier de Peretti, Hervé Guerrera et l’ensemble de la liste « Tous ensemble pour Aix » de faire un recours contre cette élection.

Nous allons, d’ici vendredi 24 Juillet (un délai légal de 5 jours est prévu pour se faire), saisir le Tribunal administratif de Marseille.

Ce recours est justifié par de nombreux motifs :

- certains liés aux opérations électorales elles-mêmes qui selon nous sont entachées de graves irrégularités ;

- d’autres aux différents tracts distribués dans l’entre-deux tour par Mme Joissains et qui nous apparaissent comme diffamatoires et mensongers.

 

En ce qui concerne les opérations électorales, le nombre très important de procurations (4.400 pour le 2ème tour) a été la source d’innombrables problèmes, plus ou moins graves et sérieux (votes multiples, concentration anormale de procurations dans certains bureaux…). Toute une série d’autres irrégularités ont été relevées.

En ce qui concerne les multiples tracts distribués, y compris par voie postale, Mme Joissains y profère un certains nombre de propos que nous considérons mensongers et gravement diffamants notamment à l’endroit de la plus haute juridiction administrative et judiciaire de notre pays, le Conseil d’Etat.

 

Les irrégularités et les fraudes apparaissent multiples, et depuis dimanche soir, nous récoltons les preuves. Nous souhaitons recueillir le maximum d’éléments pour rendre notre recours le plus complet possible. Au-delà de ce que nos assesseurs ont déjà pu consigner aux procès-verbaux des bureaux de vote, nous souhaitons recueillir le maximum d’éléments susceptibles d’appuyer notre recours.

Aussi, si vous avez été témoin d’une irrégularité particulière dans votre bureau de vote (procurations établies mais n’ayant pu voter, procurations n’ayant pu être établies, personnes n’ayant pu voter car rayées des listes), vous pouvez nous en faire part et nous aider à rétablir, par votre attestation, la vérité du scrutin.


Ces attestations doivent nous être transmises d’ici jeudi après-midi. Elles sont à déposer (entre 10h et 16h) à l’attention de MM. Olivier Sana ou Bernard Behra  au Café « Le Royal Gambetta », situé au 18, cours Gambetta à Aix (à proximité du parking Carnot).



MODELE D'ATTESTATION A COPIER ET IMPRIMER SI NECESSAIRE :


ATTESTATION

 

 

 

IMPORTANT :

 

 

Cette attestation doit être écrite, datée et signée de la main de son auteur. Celui-ci doit annexer, en photocopie, tout document officiel justifiant de son identité et comportant sa signature.

 

 

Je soussigné :

 

nom et prénom :

Date et lieu de naissance :

Domicile :

Profession :

Parent ou allié avec une des parties :                                      OUI                            NON

Eventuellement laquelle :

Ayant des intérêts communs (associés, relations d'affaires etc. ...) avec une des parties :

Eventuellement laquelle :

 

************

 

Atteste avoir personnellement constaté les faits suivants : (...)

 

 

 

 

 

 

 

Je reconnais que cette attestation est destinée à être produite en justice et qu'en cas de fausseté, j'encours les peines prévues en cas de faux témoignage.

 

Fait le                         à

 

Signature


 

Publié dans Archives

Commenter cet article

Benoit PETIT 22/07/2009 21:31

Merci à tous pour ces messages très chaleureux. Nous avons beaucoup de travail devant nous, et je ne baisserais pas les bras !! @eddy : vous m'excuserez, mais à la différence de certaines, je respecte les juridictions de mon pays. Nous avons suffisament d'éléments permettant d'introduire un recours contre cette élection, éléments qui tendent à démontrer que les résultats proclamés dimanche soir sont loin d'être sincères. Il est tout à fait plausible, au regard de ces éléments, de penser que Mme Joissains n'a pas été élue légitimement, au regard des lois électorales de notre démocratie. Ainsi, jusqu'à ce que la juridiction administrative se prononce, en tant que démocrate et républicain, je suis en droit de contester la légitimité de l'équipe élue. Le jour où, éventuellement, l'élection sera définitivement validée par les juges administratifs, je me plierais sans problème à cette décision. Mais si elle est annulée, nous revoterons une nouvelle fois, et ce jusqu'à ce que Mme Joissains comprenne enfin que le respect de la Loi électorale est impératif. C'est celà la Démocratie.Pour information, Mme Joissains a été élue légitimement en 2001... En 2008, elle n'a pas été élue légitimement, puisque le Conseil d'Etat a annulé son élection... En 2009, l'affaire est en cours.Oser dire que Mme Joissains a été "élue Maire de tous les Aixois, pour la troisième fois consécutive" est purement et simplement un déni de Démocratie, et un déni du droit électoral. C'est bien là tout le problème de ce clan : la Démocratie et le Droit, ce sont pour eux des "joujoux" qui contentent leurs extrêmes égos, et leurs intérêts personnels. De la part de quelqu'un qui se targue d'être une grande avocate (je rigole) et qui est Députée de la République, ces comportements et ces réactions sont extrêmement choquantes.Eddy, vous vous contentez peut-être des simulacres de Démocratie... Nous, nous exigeons le respect de la Démocratie... la nuance n'est pas que politique !!PS - Votre remarque sur la "maîtrise de la fiscalité" est affligeante et ne fait que relayer l'une des affirmations diffamatoires qui, entre autres choses (dont certaines bien plus graves encore), fondent le recours que nous introduisons.

eddy 22/07/2009 20:19

Maryse Joissains a été élue Maire de tous les Aixois, pour la troisième fois consécutive.Ne pas l'accepter remet complètement en cause le choix des électeurs et donc le fondement de nos institutions. L'opposition aurait interet à féliciter le nouveau Maire au lieu de déposer recours sur recours ; "jusqu'à ce" qu'elle gagne.Les aixois ont fait un choix clair, entre une gestion socialiste et une gestion de droite qui maitrise la fiscalité.

Marc 22/07/2009 16:14

Ravi de voir que tu repars de plus belle. Ta place, si lointaine sur cette liste, était un crêve-coeur. Dommage que l'on ne t'ait pas impliqué dans la stratégie de constitution de la liste. C'est à ce moment là que des erreurs finalement fatales ont été commises...

EricG 21/07/2009 21:44

Benoit, nous nous sommes croisés plusieurs fois dans bien des combats, soit pour Aix, soit pour l'environnement dans la région. J'ai toujours pensé que tu avais des idées fortes en plus d'un certain talent. Dommage que ces élections ne t'aient pas porté au conseil municipal d'Aix. Erreur de Medvé et FXdP ! Tu leur aurait donné du fond dans l'opposition. Espérons que le recours aboutisse. Et que la prochaine fois, ils ne te collent pas 39e !

Josianne 21/07/2009 17:39

Bravo pour votre position. Toute cette élection est du cinéma, depuis le début : vote en juillet, procurations a gogo, cinéma de joissains qui vire au pathos outrancier... Mais pour qui nous prennent-ils, les joissains, chorro, susini et compagnie ?!! Ce recours doit aboutir ! On nous a volé notre élection ! Bravo M. Petit