Interlude non-politique... quoi que !

Publié le par Benoit PETIT


Parce qu'il n'y a pas que la politique dans la vie, mais aussi parce que tout est politique quel que part; voici un petit moment de pur plaisir : "Slip sliding away" de Paul Simon (une version récente).

Cette chanson m'a accompagnée depuis tout gosse. Au travers plusieurs tranches de vie racontées en quelques phrases, Paul Simon nous explique que chacun à notre manière, quels que soient nos situations socio-professionnelles et familiales, nous avons tendance à nous écarter des objectifs que nous nous fixons... malgré nous, de façon sans doute assez pathétique, mais finalement parfaitement humaine.

Peur de devenir ce que nous rêvons d'être. Paniqués à l'idée d'atteindre un idéal. Mais contraints de faire du mieux que l'on peut, selon les circonstances qui nous échappent, avec les ratés et les imperfections qui nous caractérisent et contre lesquels nous ne pouvons pas grand chose...

"The nearer your destination, the more you slip sliding away"







Petit bonus, et spéciale dédicace à ma collègue-amie bloggeuse Cixi-Hélène... juste pour le plaisir, parce qu'il nous manque beaucoup et que cette chanson est du pur génie musical et littéraire : "Je t'ai manqué"  d'Alain Bashung...



Publié dans Archives

Commenter cet article

Gaëlle Lenfant 25/07/2009 01:07

Il semble que les bloggueurs se soient passés le mot, et pourtant (en tout cas en ce qui me concerne), je jure qu'il n'en est rien mais la musique, souvent, a des vertus insoupçonnées... Simon and Garfunkel sont de ceux qui ont aussi bercé mon enfance, aux côtés de Brel (Ah ! Brel dans Cyrano !) et Brassens (il faut écouter Saturne par exemple). Quant à Bashung, j'ai eu l'occasion de le voir en concert il n'y a pas si longtemps, et j'en garde un souvenir très très très précieux...Merci Benoît

caius sextus 24/07/2009 19:25

Ls 2 morceaux sont magnifiques, tout simplement...merci...