REFORME DES RETRAITES : LE PS SUR LA MEME LIGNE QUE CAP21 ?

Publié le par Benoit PETIT


Communiqué national de CAP21, du Mercredi 14 avril 2009


Benoît PETIT, Délégué national "Social & Société"

Dominique LEMOINE, Porte-parole national




The image “http://www.leparisien.fr/images/2008/09/22/246521_illustration-ps.jpg” cannot be displayed, because it contains errors.


 
Cap21 accueille favorablement les premières propositions formulées ce matin par Laurent FABIUS et le Parti Socialiste en matières de retraites, et particulièrement la fiscalisation accrue des ressources de l'assurance vieillesse ainsi que l'application du principe "pollueur-payeur" aux banques dont les comportements passés, qui ont engendré une crise financière mondiale, ont considérablement aggravé la situation financière de nos couvertures retraites. Ces propositions sont en effet portées par Cap21 depuis longtemps, et traduisent une approche responsable de notre système de retraites.
 
Pour autant, il est indispensable d'aller plus loin dans ces propositions (notamment au niveau des modalités d'application) et d'y adjoindre une réflexion approfondie sur d'autres enjeux connexes à celui des retraites : pénibilité du travail, dépendances liées à l'âge, retraites complémentaires et sur-complémentaires, emploi des séniors...
 
Afin de proposer une vision alternative crédible face au projet "socialement insoutenable" de la majorité présidentielle, un dialogue doit s'instaurer sans délai entre le PS et l'ensemble des autres formations démocratiques d'opposition. Cap21 se déclare prêt à participer à cette démarche, le cas échéant.
 
Très clairement, la réforme des retraites est l'occasion pour toutes les forces écologistes, social-démocrates et de gauche progressiste de se rassembler, dans un débat de fond libéré des logiques partisanes (stériles) du passé, et avec pour seul souci celui de l'intérêt général. Des voies de consensus sont apparement déjà actées.

Publié dans Archives

Commenter cet article

location de voiture aix 15/04/2010 16:18



L'idée de trouver la solution la plus juste pour tous c'est bien mais après il faudra surtout penser à la faire appliquer et là ... rien de garantie. Ne faudrait il pas mieux commencer par une
justice solciale plus facilement applicable à un moindre niveau que d'un GRAND projet sur les retraites?



Benoit PETIT 16/04/2010 11:34



Effectivement, tout l'enjeu est là : la justice sociale, et surtout, la garantie de son application. Vous avez parfaitement raison.


Mais à mon sens, il n'y a pas de justice sociale applicable dans ce pays, sans une solidarité nationale qui ait du sens, et qui s'applique jusque dans la vie
quotidienne des Français. Or la question des retraites est justement l'une des réformes qui permet de repenser notre solidarité nationale par rapport à des enjeux très concrets pour les Français,
quelle que soit leur génération et leur situation sociale.


Clairement, mettre trois rustines à un pneu qui a explosé ne permettra pas d'avancer... et c'est hélas exactement ce qui nous pend au nez avec le projet du
gouvernement... notre responsabilité est de proposer quelque chose d'autre, de plus ambitieux mais surtout, de plus juste et de plus solidaire.


Sinon, autant rester chez soi et ne plus militer pour une société plus juste.